Le monde du cholestérol: causes, tests et traitements

26 mars 2023

Les Français ont un taux de cholestérol LDL trop élevé et sont à risque de maladies cardiovasculaires. Mais comment les dépister et les traiter ? Comment réduire son excès de cholestérol ? Cet article vous propose un voyage dans le monde du cholestérol, avec un guide pour découvrir ses causes, ses tests et ses traitements.

Une analyse sanguine permet d'évaluer les taux de lipides, notamment le LDL (mauvais cholestérol), le HDL (bon cholestérol) et le total. Elle mesure également les triglycérides.

Dans le meme genre : Moringa : un remède naturel pour quelles maladies ?

Une fois les résultats obtenus, on peut les interpréter et expliquer les valeurs normales ou anormalement élevées.

Analyse de sang pour mesurer les taux de cholestérol LDL, HDL, total et triglycérides

Lors d'un examen sanguin, les médecins analysent plusieurs composants du sang pour estimer le taux de lipides comme le cholestérol, le LDL (mauvais cholestérol), le HDL (bon cholestérol) et le total en grammes par litre de sang, ainsi que celui des triglycérides, déterminant ainsi l'hypercholestérolémie.

Sujet a lire : Les secrets de la bronchite: comment soigner et prévenir cette maladie?

Interprétation des résultats et explication des valeurs normales et élevées

Les valeurs normales de cholestérol varient selon l'âge :

  • Cholestérol total : moins de 5 mmol/L chez l’enfant et moins de 6 mmol/L chez l’adulte.
  • Cholestérol LDL : moins de 3 mmol/L chez l’adulte.
  • Cholestérol HDL : plus de 1 mmol/L chez l’homme et plus de 1,2 mmol/L chez la femme.
  • Triglycérides : >0,5 g par litre.

Les experts expliquent qu’il est important d'avoir une concentration en DHL > 1% pour limiter le risque cardiovasculaire. Les niveaux trop élevés du mauvais cholestérol peuvent entraîner un risque accru pour votre santé cardiaque, c'est-à-dire plus de 8 mmol/L en cholestérol total et plus de 5 mmol/L pour le LDL.

Les causes de l'excès de cholestérol

Les taux anormalement élevés peuvent provenir d'un mauvais régime alimentaire riche en graisses saturées et en cholestérol, mais aussi de certaines maladies comme l'obésité, le diabète ou encore le tabagisme et des facteurs héréditaires.

Rôle de l'alimentation dans la régulation du cholestérol

Le foie produit une partie du cholestérol (appelée cholestérol endogène) nécessaire à la fabrication des hormones sexuelles, au transport des vitamines et aux autres fonctions vitales. Par contre, une alimentation riche en lipides peut modifier ce processus et entraîner un excès de cholestérol exogène.

C'est pourquoi il est recommandé de suivre une alimentation équilibrée afin de maintenir un bon taux de cholestérol. Certaines graisses sont à limiter car elles accroissent les risques d’hypercholestérolémie : on parle alors de « mauvaises graisses » à savoir les acides gras saturés trouvés notamment dans les produits animaux.

Facteurs de risque : âge, sexe, hérédité, obésité, diabète, tabagisme

Les facteurs génétiques, comme l’âge ou le sexe(les niveaux augmentent chez les femmes après la ménopause), peuvent favoriser l'excès de lipides dans le sang. Si vos parents ont eu un taux élevé, votre risque est plus grand que si vos parents avaient une concentration normale.

L'obésité, le diabète, et le tabagisme sont également des facteurs pris en compte. Plus précisément, le surpoids est associé à un excès en triglycérides et à un faible niveau HDL (bon cholestérol).

Le tabac provoque une diminution du taux HDL (bon cholestérol) ; quant au diabète, il se caractérise par une augmentation du cholestérol total et du LDL.

Fonctionnement du foie et production de cholestérol endogène

Le foie est responsable de la production du cholestérol endogène, qui est utilisé pour produire des hormones sexuelles, des vitamines et pour d'autres fonctions vitales. Une alimentation riche en lipides modifie ce processus et peut entraîner un excès de cholestérol exogène.

Traitement de l'hypercholestérolémie

Les mauvais taux de cholestérol peuvent être traités par une combinaison de médicaments pris sous forme de comprimés, d’injections ou d’inhalations, ainsi que par une alimentation équilibrée et une activité physique régulière.

Médicaments pour réduire les taux de cholestérol dans le sang

Des médicaments comme les statines agissent sur le foie en inhibant la enzyme HMG-CoA qui est responsable de la synthèse du cholestérol endogène. De plus, ils augmentent le niveau des HDL (bons cholestérols) et diminuent le LDL (mauvais cholestérol).

Ces types de médicaments ne sont prescrits que si les valeurs sanguines sont très élevées, en raison des effets secondaires possibles.

Alimentation équilibrée et conseils diététiques pour diminuer l'apport en graisses saturées et en cholestérol

Une alimentation faible en gras saturés, pauvre en sucre raffinés et contenant des aliments riches en fibres alimentaires est recommandée aux patients atteints d’hypercholestérolémie. Les produits animaux et laitiers riches en matière grasse doivent être limités autant que possible, au profit des poissons gras à fort taux d’oméga 3.

Des fruits frais et des légumes doivent également être intégrés à votre alimentation quotidienne.

Importance de l'activité physique pour réduire le risque cardiovasculaire

L'activité physique permet non seulement de faire baisser le taux de mauvais cholestérol LDL, mais elle augmente également le taux du bon cholestérol HDL. On constate que le simple fait de marcher une heure par jour peut augmenter son ratio LDL/HDL jusqu'à 15% !

Copyright 2024. Tous Droits Réservés